HAROLD ANCART

Harold Ancart a obtenu une maîtrise en 2007 de l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre à Bruxelles. Le travail multidisciplinaire d’Ancart comporte des éléments à la fois solide (acier et fil) et fragile (charbon de bois et encre). Son utilisation des matériaux comme l’encre, la poudre de fusain ou la suie confère une certaine délicatesse à ses tableaux. L’artiste réalise souvent des œuvres in situ qui mettent en valeur les surfaces, les spécificités et les caractéristiques distinctes de leurs lieux de créations. Par le fait même, il s’interroge sur l’espace et ses composantes organiques. Sa pratique instigue un dialogue constant entre la figuration et l’abstraction, entre l’instinctif et le méthodologique.

Bien que le travail d’Ancart s’articule autour d’un vaste éventail de thèmes et d’inspirations, les éléments biomorphiques et les interprétations du paysage sont les aspects les plus récurrents dans sa pratique. L’œuvre Untitled (Ultra Deep Fried 4) (2014) en est le parfait exemple; elle comporte des formes végétales qui sont intégrées à la toile, créant ainsi des juxtapositions de textures sur des fonds blanc et noir. Cela peut être interprété comme une trace de la spontanéité et de l’éphémère des phénomènes naturels.

Ancart a participé à de nombreuses expositions de groupe à l’international, notamment au Palais de Tokyo à Paris (2013) et au Arnstrup Fearnley Museum d’Oslo (2014). Il a été exposé aux côtés d’artistes tels que Kevin Beasley, Mateo López et Casey Kaplan.

Artiste représenté par Xavier Hufkens et Clearing New York/Brussels.

Oeuvres

Untitled (Ultra Deep Fried 4)2014, Ink, charcoal and gouache on paper