KORAKRIT ARUNANONDCHAI

Korakrit Arunanondchai a reçu une maîtrise en 2012 de l’Université de Columbia. Le travail d’Arunanondchai s’intéresse entre autres à l’histoire, à l’authenticité, à l’autoreprésentation, et au tourisme international. Ces idées et thèmes sont récupérés à travers un ensemble d’œuvres touchant à la fois l’universel et le particulier. Au moyen de la vidéo et de la peinture, il tente de définir l’art contemporain thaïlandais, tout en se penchant sur des questions et des préoccupations allant au-delà des frontières territoriales.

Dans son ensemble, le processus d’Arunanondchai est interactionnel. Suivant les traces d’Yves Klein, Arunanondchai a recours à son propre corps pour peindre directement les canevas. Ceci confère un aspect très biographique et performatif à ses œuvres qu’il documente parfois à l’aide de vidéos. Ses vidéos sont donc intimement liées aux toiles qu’il produit. Outre le contenu biographique, l’une des lignes directrices des œuvres d’Arunanondchai est le rapport à son matériau de prédilection, le denim. Comme l’artiste explique, il s’intéresse au jeans, car, bien que ce soit un vêtement simple et ordinaire, il est porté universellement. C’est donc un matériau essentiellement démocratique.

Les œuvres présentes dans l’exposition NEXT, Untitled (Body Painting) 2014 et Untitled (Body Painting 8) 2013, témoignent cet intérêt pour le denim. À l’instar de toiles de lin, l’artiste utilise des toiles de denim comme canevas. Arunanondchai cherche à documenter la culture populaire thaïlandaise et s’interroge particulièrement sur l’apparition du jeans en Asie du Sud-Est. Bien que cela s’explique entre autres par l’augmentation drastique du tourisme international et de l’influence grandissante occidentale, Arunanondchai y voit une promesse de démocratisation.

Artiste représenté par Carlos/Ishikawa et Clearing New York/Brussels.

Oeuvres

Untitled (Body Painting 8), 2013, Acrylic paint, blue ink and inkjet photograph on denim