Dates
Du 13 janvier au 11 mars 2017

MARC SÉGUIN : ATEMPORALITÉS

Vernissage le 12 janvier 2017, 18 h — 21 h

 

Arsenal art contemporain est fier de présenter, pour sa saison hivernale, l’exposition « Marc Séguin : atemporalités » un portrait de l’artiste canadien Marc Séguin et de sa pratique multidisciplinaire. Dans le cadre de la sortie de son long-métrage Stealing Alice, Arsenal désire honorer le corpus composite et foisonnant de Séguin. Puisant dans différentes séries de peintures et de dessins, il s’agit de la première exposition qui englobe toutes les sphères de création de l’artiste : arts visuels, littérature et cinéma.

Depuis plus de 15 ans, Marc Séguin s’est imposé comme l’une des figures importantes du paysage artistique national. L’artiste partage son processus de création entre Montréal et Brooklyn, s’inspirant autant de la ville que du terroir.

La notoriété de Marc Séguin provient non seulement de son talent reconnu par le milieu des arts visuels, mais également par le monde littéraire à la suite de la publication de ses trois romans depuis 2009 (La foi du braconnier, Hollywood, et Nord Alice). En retenant l’attention de la critique et du public, Séguin s’affirme comme un artiste rigoureux et sensible. En 2016, il ajoute une corde à son arc en produisant sa première longue réalisation cinématographique, Stealing Alice, dont certaines scènes furent filmées à Arsenal.

L’artiste se positionne autant en observateur qu’en acteur au sein de la société contemporaine, une société qu’il prend plaisir à décrire et à critiquer. Le parcours narratif de l’exposition tourne autour des thématiques évoquées dans chacun de ses romans. Au-delà de ces trois différents récits se dégage un refus commun des frontières temporelles, territoriales et disciplinaires. Ces trois oeuvres littéraires sont aussi le préambule pour un dialogue nouveau entre les images et les mots de l’artiste.

Le parcours de l’exposition débute avec son premier ouvrage, La foi du braconnier, cette section évoque l’arythmie de la forêt; la nature transcendante qui résiste encore à la main de l’homme. Hollywood s’insère au centre de l’exposition, évoquant les envolées temporelles, personnelles et amoureuses propres à l’écriture de l’artiste. Finalement, l’espace Nord Alice constitue le point d’orgue du parcours, soulignant de manière grandiose et singulière l’immensité du territoire violent et éternel. Au terme de ce trajet, Arsenal souhaite non seulement mettre en valeur le travail intemporel de l’artiste, mais aussi inciter le spectateur à se laisser porter par l’ouverture des frontières spirituelles et narratives exprimées dans les mots et les images de Séguin.

En plus de l’exposition, Arsenal présentera, à plusieurs reprises, le long-métrage de Marc Séguin, Stealing Alice (dates à confirmer). Ces projections sont rendues possibles grâce à la collaboration de Atelier Brooklyn. D’autres activités sont prévues dans le cadre de cette exposition.