Dates
mai 2019 – 

Sélection d’œuvres de la collection
Été 2019

Réalités alternatives

Faig Ahmed   |  Nicolas Baier  |  Genesis Belanger  |  Vanessa Brown  |  Sascha Braunig  |  Graham Caldwell  |  Douglas Coupland  |  Cynthia Daignault  |  John De Andrea  |  Pierre Dorion  |  Tracey Emin  |  Dorian FitzGerald  |  Sayre Gomez  |  Alonsa Guevara  |  Rodney Graham  |  Anish Kapoor  |  Bharti Kher  |  Anselm Kiefer  |  Kapwani Kiwanga  |  Wanda Koop  |  Nicolas Lachance  |  Oliver Laric  |  Jennifer Lefort  |  Caroline Mesquita  |  Laure Prouvost  |  Nathalie Quagliotto  |  Jon Rafman  |  Ugo Rondinone  |  Kathleen Ryan  |  Emily Mae Smith  |  Josh Sperling  |  Amalia Ulman  |  Eric Yahnker  |  Xu Zhen

Cet été, Arsenal art contemporain Montréal vous propose une sélection d’oeuvres de la collection se regroupant sous le thème de Réalités alternatives.

À une époque où le monde virtuel prend d’assaut le réel, la réalité se démultiplie. Sous une médiatisation accélérée et une profusion d’images se cache une vérité de plus en plus difficile à déchiffrer.

L’oeuvre d’art est l’exemplification par excellence d’une dérivation du réel et de présentation des possibilités infinies de l’imaginaire. Depuis longtemps rapprochées de l’illusion, les oeuvres d’art se jouent de la réalité concrète en la ponctuant de contrastes et d’asymétries qui agissent comme autant de couches d’expériences composant notre vécu. Déjà Platon rattachait le concept d’illusion à l’art pour critiquer sa capacité à tromper l’être humain, lui servant une conception altérée de la réalité l’empêchant d’avoir accès au réel qui l’entoure et d’ainsi être en mesure de le connaître et d’apprendre à bien y agir. Mais les oeuvres ne seraient-elles pas plutôt des microcosmes nous offrant des réalités alternatives nous permettant de mieux saisir notre propre réalité?

Réalités alternatives est l’occasion d’aiguiser notre regard en le posant sur les toiles réalistes de Alonsa Guevara et Sayre Gomez, sur les pièces surréalistes de Genesis Belanger et Emily Mae Smith, sur les oeuvres à teneur autobiographique de Tracey Emin et sur tout le reste de la sélection qui ouvre la réflexion sur ce qu’est la réalité et ses innombrables façons de la penser et la représenter.

Suivez-nous sur Facebook et Instagram

Œuvre : Genesis Belanger, Daily Adoration, 2018