Retour à ArchivesX

SCIENCE DES RÊVES

​Cette exposition se termine le samedi 10 mai. 

Le centre d’art contemporain Arsenal expose actuellement à Montréal une quinzaine d’artistes internationaux autour de la science des rêves. Cette exposition est basée sur la préface du film du même nom, réalisé par Michel Gondry en 2006. Elle regroupe des œuvres qui témoignent, esthétiquement ou conceptuellement, du monde onirique et du processus de création des rêves. Les œuvres constituant cette exposition proviennent principalement de la collection de François Odermatt, complémentée par quelques œuvres provenant d’une collection privée Européenne.

Au centre de cette exposition réside une similitude entre le processus de création des rêves et celui de la création en art contemporain. Des artistes aussi diversifiés que David Altmejd, Farhad Moshiri, Anselm Kieffer et Franz West, pour ne nommer que ceux-ci, ouvrent autant de fenêtres vers le royaume de Morphée. Il s’agit ici d’une combinaison scientifique d’inspirations personnelles, de regards sociohistoriques et de poésie onirique. La cohabitation temporaire de ces œuvres monumentales crée un univers subtilement fantastique qui est mis en valeur par l’architecture industrielle de l’Arsenal. Un lit à baldaquin entièrement constitué de verre soufflé et d’étain sculpté, réalisé par Jean-Michel Othoniel (France), dialogue avec un olivier coulé dans l’aluminium de Ugo Rondinone (Suisse); tandis qu’un plexiglass de David Altmejd (Canada) se reflète dans un tableau en miroir fracassé de Rashid Johnson (États Unis). Bien que présentant seulement une petite sélection de la collection de François Odermatt, selon ce dernier cette exposition : « témoigne d’une sensibilité esthétique et d’un standard de qualité qui sont l’essence même de sa collection ».

L’exposition La science des rêves est accessible gratuitement à l’Arsenal de Montréal (2020, rue William). Des visites guidées sont offertes sur réservation. Ouvert du mardi au vendredi, 10h à 18h et le samedi de 10h à 17h.

Artistes exposés dans La science des rêves : David Altmejd (né en 1974 à Montréal, vit et travaille à New York), Patrick Bernatchez (né en 1972 à Montréal, vit et travaille à Montréal), Latifa Echakhch (né en 1974 au Maroc, vit et travaille à Martigny, Suisse), Ludger Gerdes (1954 – 2008, Allemagne), Rashid Johnson (né en 1977 à Chicago, vit et travaille à New York), Anselm Kieffer (né en 1945 en Allemagne, vit et travaille entre Paris et Alcacer do Sal), Wanda Koop (née en 1951 à Vancouver, vit et travaille à Winnipeg), Farhad Moshiri (né en 1963 en Iran, vit et travaille à Téhéran), Jean-Michel Othoniel (né en 1964 à Saint-Etienne, vit et travaille à Paris), Roberto Pellegrinuzzi (né en 1958 à Montréal, vit et travaille à Montréal), Ugo Rondinone (né en 1964, en Suisse, vit et travaille à New York), Franz West (1947 – 2012, Autriche)

Ugo Rondinone  The Twenty-first hour of the poem, 2008, Moulage en cire, 140x82x82 cm. Crédit Arsenal.

Rashid johnson  Heaven and Hell,  2012, Miroir, peinture, cire, livre, vinyl, coquillages, carton, 213x121 cm. Crédit Arsenal.

Patrick Bernatchez  Sans titre 3

Patrick Bernachez  BW Black Watch, 2009-2011, En collaboration avec Roman Winiger l’horloger Suisse, 35x35x125 cm. (Piédestal inclus), Crédit Arsenal.

Roberto Pellegrinuzzi  Élément pour un sablier, 2004, Photographie, impression numérique et encre archive sur papier polypropylène. Crédit Arsenal.

Ludger Gerdes  Untitled, Acrylique sur toile, 98 x 59, Crédit Arsenal

Latifa Echakhch  Untitled VXI, White carbon paper on canvas, wood frame, 206x156 cm. Credit Arsenal.

David Altmejd  La gorge, 2012, Plexi, résine, noix de coco, chaine, fil, acrylique, métal, broche, 231x177x457.2cm, Crédit Arsenal.

Jean Michel Othoniel  Black hearts, red tears, 2008, Verre, metal, 391x432x20 cm, Crédit JF Arsenal.

Latifa Echakhch  Dérives, 2009, Acrylique sur toile, 200x150 cm, Crédit Arsenal.

Ugo Rondinone  23 Januar, Acrylique sur lin, plexiglas, Diamètre 220 cm, Crédit Arsenal.

Wanda Koop  Night Watch, 2013, Acrylique sur toile, 198.12x280.04 cm. Crédit Arsenal.

Jean Michel Othoniel  Lacans Knot, Murano glass, Steel, Variable size, credit Arsenal.

Franz West  Untitled, Papier-mâché, peinture, métal, bois, 2009, crédit Arsenal.

Jean Michel Othoniel  Mon lit, 2003, Verre Murano, acier, aluminium, passementerie, feutre, 290x240x190 cm, Crédit Arsenal.

Ugo Rondinone  Turn back time, Let’s start this day again, 2009, Aluminium, énamel, 485 x40x39 cm, Crédit Arsenal.

Farhad Moshiri  The Woman Who Knew, 2009, Médiums mixtes, 243.84x199.39 cm. Crédit Arsenal.